Crédit photo : Annika Hicks

Crédit photo : Annika Hicks

Annika Hicks et Julien Locke ont rejoint l'équipe canadienne à l'épreuve de Pyeongchang, en Corée du Sud, près d'un an avant les Jeux olympiques d'hiver de 2018. Toujours en convalescence après une maladie qui l'a mise hors service pendant la première partie de l'année, Annika Hicks a terminé26e auskiathlon et 32e au sprint.

Locke a chuté lors de sa qualification au sprint et a terminé 32ème de la journée.
Même si le champ n'était pas très vaste, l'expérience a été mémorable pour les deux athlètes, car ils ont eu un avant-goût de ce qui les attend en 2018, s'ils obtiennent une place au sein de l'équipe olympique canadienne.
"Il est difficile de regarder les résultats et d'obtenir un véritable indicateur de leur performance. La poursuite d'Annika était correcte, mais il est important de se rappeler qu'elle n'a commencé l'intensité qu'à Westerns. J'espère qu'elles pourront s'appuyer sur ces résultats. Sinon, elles ont adoré la Corée du Sud. L'hôtel était super, les pistes de classe mondiale, et ils ont couru sous les lumières, ce que j'aimerais voir plus souvent", a déclaré Jeffries. "Dans l'ensemble, les points positifs l'emportent sur les points négatifs de l'équipe.