ab-cup-thomas-maktelowThomas Manktelow, le héros de sa ville natale, a passé une quantité vertigineuse de temps à skier sur la boucle Frozen Thunder de Canmore au cours de sa jeune carrière, et cette connaissance locale a été récompensée par des médailles d'argent et de bronze dans la division des hommes juniors lors de la première fin de semaine de course de la Coupe de l'Alberta de l'année (26-27 novembre).

Manktelow, âgé de 18 ans, en est à sa première année avec l'Alberta World Cup Academy, mais il a fait preuve d'un équilibre de vétéran avec deux excellentes courses pour ouvrir la saison. Samedi, il a remporté la médaille de bronze au sprint de 10 km en patins (32:48), terminant derrière ses compatriotes de Canmore Ty et Reed Godfrey. Le résultat classique de dimanche a été encore plus fort, puisqu'il a remporté l'argent dans la course de 8,1 km
avec un temps de (20:21), puisque seul Reed Godfrey a pu le dépasser sur la journée.
thomas-manktelow"J'ai skié en douceur et j'ai essayé de garder une longue glisse avec ma technique. J'aurais pu être un peu plus rapide au départ, mais on peut toujours s'améliorer", a déclaré Manktelow.
Passionné d'études et d'athlétisme, Manktelow s'est distingué au sein du Canmore Nordic Ski Club avant de faire le saut vers le ski de haute performance avec The Academy. Le jeune skieur vise une place au sein de l'équipe canadienne des championnats du monde juniors, qui se tiendront à Soldier Hollow, dans l'Utah. Les premières médailles sont un bon signe de forme, et il a déclaré que la connaissance du parcours a joué un rôle important ce jour-là

"J'ai fait des milliers de boucles (sur Frozen Thunder). C'est génial.
Nous avons droit à un mois de ski par rapport à tout le monde au Canada et c'est à cinq minutes de la maison", a déclaré M. Manktelow.

L'entraîneur principal de l'AWCA, Chris Jeffries, a déclaré que ce premier résultat était un bon signe pour Manktelow, qui est en train d'élaborer un plan d'action pour l'avenir. thomas-podiumtravailler dur pour réaliser ses rêves.
"Vous avez un jeune homme de 18 ans qui a choisi de venir skier ici. Il y a toujours une part d'inconnu dans ce choix. Qu'il ait eu un premier week-end positif et qu'il ait eu l'impression d'être compétitif, c'est formidable. C'est un jeune super talentueux avec une très bonne tête.
ses épaules. Espérons que la tendance se poursuivra. Le meilleur reste à venir avec Thomas", a déclaré Jeffries.

Dominique Moncion-Groulx a remporté la médaille de bronze dans la course classique des hommes seniors face à un peloton difficile qui comprenait plusieurs vétérans canadiens de la Coupe du monde. Moncion-Groulx a enregistré le tour le plus rapide de la journée grâce à un départ fulgurant, et le marchand de vitesse québécois a tenu bon pour monter sur le podium. L'Américain Kyle Bratrud a remporté la victoire.

"Je ne savais pas si j'étais dans le coup, mais j'ai été agréablement surpris d'être troisième", a déclaré Moncion-Groulx. "C'est une amélioration, et il y a vraiment de bons gars en course. C'est un bon stimulant pour la confiance.

Cliquez ici pour visionner un extrait de la course 

Les femmes de l'AWCA n'ont pas été en reste chez les seniors. Olivia Bouffard-Nesbitt a remporté le bronze sur la distance classique, juste derrière les Américaines Felicia Geisor et Caitlin Gregg. Reine de la danse dans la cuisine, Olivia Bouffard-Nesbitt se remet encore d'une fracture de stress qui l'a empêchée d'atteindre l'âge de la retraite.
se remet toujours d'une fracture de stress qui l'a laissée en béquilles pendant trois mois l'été dernier, mais elle a démontré que sa foulée parfaite n'avait pas souffert puisqu'elle vise les Jeux olympiques d'hiver de 2018.

"Je sais que je dois relever le défi. Je ressens la pression et cela m'aide à devenir une meilleure athlète", a déclaré Bouffard-Nesbitt.

Rapport des entraîneurs

Jeffries était heureux de voir de bons résultats, mais il a souligné qu'il y avait encore beaucoup de travail à faire et qu'il était important de se concentrer sur les grands objectifs. La majorité des athlètes de l'AWCA atteindront leur apogée lors des épreuves mondiales juniors et U23 en février dans l'Utah, tandis que d'autres viseront les Championnats canadiens de ski à Canmore.
"C'est une Coupe d'Alberta au début de l'année. Nous avons insisté sur le fait que nous nous concentrons sur les mois de janvier, février et mars. Il est si facile de se laisser emporter par les premières courses. Nous étions vraiment axés sur le processus. Pour cette période de l'année, nous sommes assez satisfaits", a déclaré Jeffries.
Les skieurs nationaux ont maintenant deux semaines pour se préparer à la première course NORAM de la saison, prévue pour le 10 décembre à Vernon, en Colombie-Britannique. Visitez le site Alberta World Cup Society pour suivre la saison de l'équipe.
ab-cup-20165 ab-cup-20162 ab-cup-20161 ab-cup-20163 ab-cup-20164

 


Accueil de l'équipe coréenne

lac-louse-corée
L'équipe de la Coupe du monde de l'Alberta s'est rendue jeudi à Lake Louise pour participer à une séance d'entraînement avec l'équipe coréenne de la province de Gangwon.
province de Gangwon. L'équipe était composée d'athlètes âgés de 13 à 18 ans et s'est jointe à nos athlètes pour une séance de ski de distance avec une certaine intensité de préparation à la course.

L'AWCA sur la Coupe du Monde
reindee-dahriaDahria Beatty et Knute Johnsgaard ont tous deux fait leurs débuts en Coupe du monde samedi (26 novembre) à Ruka, en Finlande, et les natifs du Yukon se sont mesurés aux meilleurs athlètes nordiques de la planète.

Les deux skieurs nordiques connus pour leur ténacité et leur dynamisme ont déclaré avoir acquis une expérience précieuse en skiant pour le Canada, alors qu'ils tentent de se faire une place sur le circuit mondial.

Beatty, 22 ans, a été la meilleure Canadienne au sprint, terminant 50e au sprint classique, à huit secondes du top 30. En tant que l'un des meilleurs espoirs du sprint au Canada, elle a placé ses attentes très haut, mais elle est bien consciente que la route vers le sommet est pleine de virages.
"Ma course a été bonne dans l'ensemble aujourd'hui. J'ai mal skié la dernière montée, mais j'étais content de mes sections de double pôle et de la sensation générale. Je n'ai pas eu de coup de pied, mais c'était le cas pour beaucoup d'équipes", a déclaré Beatty à propos de son résultat de samedi. Elle était bien loin du rythme dans la course classique de 10 km de dimanche.
Johnsgaard s'est classé 69e dans les qualifications du sprint masculin et 85e dans le 15 km classique de dimanche.
"J'ai trouvé que la journée de samedi était plutôt bonne. J'attendais avec impatience le klister à l'épreuve des bombes que nous avons eu vendredi, alors que j'aurais dû m'entraîner à l'os de hareng", a déclaré Johnsgaard. "Dimanche, je me sentais plutôt bien, en fait, mais tout le monde ici est vraiment rapide.
Le groupe de la Coupe du monde se rend à Lillehammer, en Norvège, pour le deuxième week-end de course de la saison, en commençant par une course de sprint le 2 décembre.